L’Olivier n’aime pas les sols argileux car ils retiennent l’humidité dans les racines et les font pourrir. Veillez à ce que la terre qui va l’accueillir soit drainante pour laisser l’eau filtrer à travers ses racines sans stagner > Voir mon schéma.

  1. Avant de réaliser la fosse de plantation, pensez que votre Olivier va se développer et prendre de l’envergure. Certes, sa croissance est lente alors souvent on fait l’erreur de les coller trop près de la façade d’une maison.
  2. Orientation : l’Olivier aime le plein soleil, une exposition Sud est idéale.
  3. Creusez un trou de grande dimension (au moins le double du volume de la motte) en prenant soin de le faire nettement plus grand que celle-ci afin que les premières racines poussant trouvent de la terre ameublie et puissent se développer aisément. Repère : le diamètre du trou doit être de 50 cm de plus que celui de la motte.
  4. Bêchez le fond du trou sur place en mélangeant à la terre du 2/3 terreau et 1/3 de ta terre jardin.
  5. Installez un lit de gravier au fond du trou pour drainer l’eau et éviter qu’elle ne stagne au niveau des racines (15 cm).
  6. Vous pouvez aussi ajouter un peu de sable afin d’éviter l’asphyxie des racines avec la terre de jardin argileuse (des fentes de retrait sur le sol sont indicatrices d’une terre argileuse).
  7. Enlevez le conteneur délicatement et placer la plante au centre du trou.
  8. Faites ressortir la motte de 1/3 ou de moitié pour éviter la stagnation de l’eau dans les racines. D’un point de vue esthétique c’est moins beau mais ça aide.
  9. Remplir tout autour de la motte en tassant régulièrement avec le pied.
  10. Former une cuvette d’arrosage (au moins 10 cm de bordure) autour avec le surplus de terre et la remplir d’eau. Un arrosage copieux est nécessaire juste après avoir planté votre Olivier pour que la terre se fixe bien entre les racines. Cette cuvette permettra de concentrer l’arrosage au niveau de la motte.
  11. Arrosage 1 à 2 fois par semaine (parfois 3) selon la chaleur pendant l’été et l’automne puis réduire en fonction des pluies d’automne. La première année, il faut bien veiller à arroser votre Olivier.

Pin It on Pinterest

UA-106587834-1