Un environnement de travail connecté à la nature améliore la performance du salarié et réduit l’absentéisme de 10 %. Les études démontrent que ramener la nature dans l’entreprise contribue à lutter contre le stress et le burn-out. La tendance est à la végétalisation des espaces de travail et l’implication des salariés dans ce processus. PME et grandes entreprises repensent leur environnement et leur image pour un résultat “gagnant-gagnant”.

Plantes d’intérieur, terrasses ou jardins extérieurs, les paysagistes sont de plus en plus sollicités pour concevoir et aménager des espaces végétalisés. Les dirigeants et les DHR nous sollicitent principalement sur trois points :
– les espaces intérieurs (open space, hall d’accueil, salles de réunion),
– les espaces extérieurs (patio, jardins et terrasses),
– les animations à l’heure du déjeuner ou lors de séminaires (thème du manager jardinier).

Créer du lien, donner du sens
Le moindre espace est étudié afin de créer des espaces de respiration pour permettre aux collaborateurs de faire une pause dans un cadre apaisant et inspirant. Ces aménagements ont le double avantage de créer du lien entre les collaborateurs et de donner une bonne image de l’entreprise. Conviviaux, ces espaces peuvent également être conçus pour être ludiques et favoriser la créativité entre les équipes. Des potagers certes mais il existe bien d’autres possibilités. La végétalisation des espaces extérieurs, si petits soient-ils, permet de stimuler les sens, en particulier la vue et l’odorat, en créant des jardins fleuris, parfumés et colorés.

Vert le bien-être au travail
Les bénéfices du jardin d’entreprise n’ont pas échappé aux directions des ressources humaines. Les PME sont aussi intéressées que les groupes internationaux. Les DRH sont très demandeurs de journées d’animation, sur l’art du jardinage, la biodiversité, développement durable, le compost, … Si les murs végétaux sont aussi demandés, ce genre d’installation purement esthétique n’est pas ce qui intéresse le plus les entreprises privées. Ramener la nature au sein de bureaux de plus en plus inertes nous reconnecte à la vie : une plante pousse, évolue, demande de l’eau et de la lumière et met ainsi de la vie dans les bureaux.

Augmentation de la productivité
De nombreuses études démontrent que la productivité s’améliore car les plantes nous rendent plus détendus, plus concentrés et plus créatifs.

  • Dès 1993, Rachel et Stephen Kaplan, professeurs de l’Université du Michigan spécialisés en psychologie environnementale, montrent que des salariés qui peuvent voir par la fenêtre, des arbres et des fleurs depuis leur bureau, sont moins stressés et plus satisfaits au travail.
  • En 2002, Tove Fjeld, de la faculté d’agronomie d’Oslo, dans son étude « The effect of plants and artificial day-light on the well-being and health of office workers, school children and health care personnel », met en évidence l’impact direct sur la santé, de la présence de plantes dans le lieu de travail : réduction de 19 % des maux de tête, 30 % de la sensation de fatigue, 37 % de la toux, etc.
  • Et la créativité ? Une étude menée pendant 8 mois par l’Université du Texas démontre preuves à l’appui que la présence de fleurs et plantes vertes dans les bureaux, entraîne une augmentation de 15 % de la créativité.
  • En 2014, l’Université de Cardiff conclut qu’il suffit « d’enrichir un bureau avec des plantes pour augmenter la productivité de 15 %» là aussi. Cet argument achève de convaincre les adeptes des bureaux dépouillés.
  • Enfin la NASA a montré qu’avoir plusieurs plantes au travail influait positivement sur nos rapports aux autres en favorisant le travail d’équipe, la convivialité et les échanges. En contrepartie, les plantes vertes aideraient à chasser la tristesse, la colère et la peur. Nos relations avec les autres seraient donc plus amicales et moins conflictuelles.

Ces études scientifiques confirment ce que chacun d’entre nous ressent instinctivement et que de nombreuses traditions enseignent : la présence de la nature est indispensable à notre équilibre car elle est notre première source d’énergie.
L’entreprise a beaucoup à gagner en végétalisant chaque m2 pour lutter contre le stress au travail et prouver qu’on peut joindre l’utile à l’agréable. Chassez le naturel, il revient au bureau !

Terrasse de l’agence de communication BETC

Pin It on Pinterest

UA-106587834-1