L’hiver ne signe pas la fin de la végétation, bien au contraire. C’est le moment de créer une ambiance singulière, graphique et colorée. Je vous propose d’aménager un tableau hivernal coloré en associant longue floraison et écorces décoratives. Voici ma sélection de 10 beaux arbustes à floraison hivernale et bois incandescent :

1. Edgeworthia. Baptisé aussi « Buisson à papier », cet arbuste original affiche fièrement des fleurs à pompons bicolores qui exhalent un parfum capiteux. Ce sujet étonnant de port arrondi mesure environ 1,5 m en tous sens. Il est idéal en haies basses, ou en arrière plan de massif dans un sol frais, riche et bien drainé. Il tolère la mi-ombre et apprécie le plein soleil. Si le sol ne retient pas l’eau, il peut résister à des gelées jusqu’à -7°C.

2. Hamamélis. Longtemps appelé « le noisetier des sorcières », cet arbuste mérite une place dans un jardin d’hiver. Sa floraison jaune ou orangée en pompons échevelés sur bois nu est un enchantement dès le mois de janvier. Rustique et résistant aux maladies, l’Hamamélis apporte de la lumière et une touche d’originalité à vos balcons et jardins. Utilisé en phytothérapie, son écorce et ses feuilles agissent sur les vaisseaux sanguins en cas d’insuffisance veineuse.

3. Sarcococca. Voilà encore un arbuste facile à vivre qui accepte les contraintes. Il supporte le gel et se plait dans la majorité des jardins. Intéressant pour son feuillage persistant et vernissé, cet arbrisseau d’un beau vert foncé offre des baies décorativeset une floraison hivernale délicieusement parfumée. Même s’il pousse lentement, sa silhouette structure parfaitement les petits jardins. Sa seule exigence est d’être planté à l’abri des vents.

4. Mahonia. C’est est un incontournable si vous recherchez une floraison hivernale, en particulier la variété ‘Charity’. Sa floraison en éventail jaune lumineux lui donne un port royal et une autorité naturelle. Il déploie sa crinière au coeur de l’hiver, de décembre à février, en longues panicules dorées et devient le point de mire du jardin quand les autres plantes sommeillent. Les baies couleur bleu nuit, murissent à l’automne, et participent au spectacle.

5. Cornouiller. Cette famille végétale est la plus sollicitée tant pour la beauté de ses écorces que la couleur de sa floraison. Certaines variétés fleurissent directement sur leurs branches nues et illuminent le jardin de leurs pompons jaunes. La variété ‘Cornus mas’ est intéressante pour cet effet. C’est l’arbuste parfait pour les débutants : très résistants au froid, ils supportent tous les types de sols et toutes les expositions. Les Cornouillers à bois rouge et à bois jaune quant à eux, composent un esprit graphique et flamboyant.

6. Camélia. La variété ‘Sasanqua’ (prononcer « Ça sent quoi ») est un camélia d’automne à la floraison délicatement parfumée de septembre à février. Les fleurs aux teintes pastels sont plus petites que les variétés de printemps mais cette plante tolère les terres neutres et légèrement calcaires si elles sont bien drainées et riches. Cette variété apprécie une exposition mi-ombragée et une atmosphère chaude. Sa jolie silhouette un peu irrégulière, et ses branches souples lui donne un style idéal pour jardin japonais.

7. Viorne de Bodnant. Je suis tombée sous le charme de cet arbuste discret au parfum merveilleux. Il exale une délicate fragrance de vanille qui rapelle L’Héliotrope. Parfait pour un jardin romantique à vos massifs, cette Viorne fleurit de Janvier à Mars et de Novembre à Décembre. Découverte au Pays de Galles, elle participe avec élégance dans la création d’un jardin anglais.

8. Jasmin d’hiver. Originaire de Chine, cette plante grimpante aime être palissée contre un mur ou une pergola. Parfois confondue avec le jasmin étoilé ou officinal, elle est parfaite pour illuminer une zone ombragée de décembre à avril grâce à ses petites étoiles jaune vif. Rustique, le Jasmin d’hiver ne craint pas les maladies. Il s’accommode de tous les types de sols même pauvres et caillouteux exposé au soleil ou à la mi-ombre, il donnera le meilleur de lui-même. En revanche, ce jasmin n’est pas parfumé, contrairement à son cousin à fleurs blanches.

9. Daphné. Recherché pour son parfum épicé au cœur de l’hiver, le ‘Daphne odora’ offre une longue floraison en bouquets arrondis rose pâle. Feuillage persistant et bonne rusticité sont aussi ses atouts. Seul inconvénient et non des moindres : les daphnés sont toxiques à l’ingestion, réservez leur culture aux jardins qui ne sont pas fréquentés par des enfants. Le contact de la sève sur la peau peut entraîner des réactions allergiques, le port de gants s’impose.

10. Chimonanthe. Ses fleurs couleur jaune soufre apparaissent sur le bois nu et comptent parmi les plus parfumées des toutes les fleurs d’hiver. Entre novembre et mars, aux premiers redoux, sa floraison apparaît sur les rameaux nus. Ses fruits en forme de gourde lui donnent un petit côté décalé. Attention, les fruits renferment des graines toxiques. Comme le Daphné, le Chimonante font partie des enfants terribles du jardin. A planter à bon escient, loin de vos tout petits.

A lire : “Jardins d’hiver, une saison réinventée” de Cédric Pollet aux éditions Ulmer

Pin It on Pinterest

UA-106587834-1